Chose Mentale

William Laboury

Résumé

Depuis qu’elle est électrosensible, Ema vit recluse chez elle, coupée du monde. Son seul lien avec l’extérieur est mental, à travers ses expériences de sorties hors du corps. Mais un jour deux garçons s’introduisent chez elle en pensant cambrioler une maison vide. Cette rencontre va bouleverser Ema dans ses peurs et ses certitudes.

Un mot du réalisateur

« Je me suis centré sur le thème de l’électrosensibilité, cette maladie controversée qui isole de la société, obligeant les malades à trouver des « zones blanches » loin des antennes relais. Les électrosensibles vivent dans un isolement toujours plus grand à mesure que la maladie s’installe. Ils sont comme incompatibles avec la société qui demande toujours plus de connectivité. Je souhaite filmer les gestes d’une électrosensible, filmer ce rapport méfiant à la technologie, cette incapacité de toucher un clavier d’ordinateur. Car le toucher est la question centrale du film. La réalité virtuelle nous offre l’illusion d’une immersion, mais comme dans la caverne d’Ali Baba, on ne peut rien toucher en VR.»

Biographies
Bio William Laboury

William Laboury est issu de la formation montage de la Fémis. Il se fait connaître en tant que réalisateur grâce aux courts métrages « Fais le mort » et « Hotaru », sélectionnés dans de nombreux festivals. En 2016, il est sollicité par SoFilm et Canal + pour réaliser « Chose mentale », film adapté de la nouvelle fantastique lauréate des Résidences de création SoFilm de genre 2016. William est également chef monteur, réalisateur de publicité et truquante VFX.

Réalisateur William Laboury
Co-scénaristes William Laboury – Anne Brouillet
Genre Fantastique
Durée  20 minutes
Producteur délégué Claire Bonnefoy et Louise Hentgen
Coproduction Capricci Films – Canal +

Sélections en festivals

Premiers Plans (Angers), Festival International du film fantastique (Gérardmer), Festival International du court métrage (Clermont-Ferrand), Ciné en herbe (Montluçon), Festival européen du court métrage (Bordeaux), Festival européen du Film court (Brest), Utopiales (Nantes), Entrevues (Belfort)

Collection fantastique So Film de Genre – Canal + – CNC – la Sacem 2017
Avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine et du Lot-et-Garonne